Combien ça coûte d’investir dans l’immobilier aux États-Unis ?

Le prix des biens immobiliers aux États-Unis reste moins élevé qu’en France, et l’investissement dans le locatif affiche une rentabilité allant jusqu’à 10 % par an. Il suffit de bien choisir les villes et le type de bien à acquérir.

Combien coûte l’acquisition d’une maison ?

Parmi les villes les plus intéressantes pour investir aux USA, figurent Tampa (Floride), Atlanta (Géorgie) et Birmingham (Alabama).

Les biens susceptibles d’offrir un bon rendement locatif peuvent être classés en trois catégories :

  • Les belles maisons en bois et briques construites à partir des années 1970, avec jardin, et comportant jusqu’à 4 chambres. Leur valeur pourrait croître dans les années à venir. Elles séduisent les locataires de la classe moyenne. Le prix d’acquisition s’élève à 140 000 $ à Atlanta.
  • Les maisons en béton bâties entre les années 1950 et les années 1970, qui comprennent également 3 ou 4 chambres. Elles présentent aussi un bon potentiel d’appréciation, et sont surtout louées par la classe ouvrière. Elles coûtent environ 125 000 $ à Tampa.
  • Les maisons en bois avec 2 ou 3 chambres, datant des années 1930 et principalement louées par la classe ouvrière et les personnes bénéficiant d’une aide de l’État. La valeur du bien n’est pas promise à une appréciation, mais une haute rentabilité locative est assurée. Une maison de ce type coûte 55 000 $ à Birmingham.

Source : Usa-immo.com.

Combien ça rapporte sur l’année ?

Les maisons des trois catégories citées précédemment rapportent respectivement un loyer mensuel d’environ 1200 $, 1000 $ et 750 $.

En général, après déduction des différentes dépenses dont la taxe foncière, les assurances, les différentes provisions (réparations, inoccupation), les commissions d’agence à la signature et la reconduction du bail et les frais d’agence, on arrive à une rentabilité d’environ 10 % par an.

Prenons un exemple concret. Soit une maison de 3 chambres acquise à 70 000 $, un chiffre qui inclut les travaux de rénovation et d’aménagement nécessaires, ainsi que les commissions liées à l’achat. Les frais de notaire et les assurances sur le titre s’élèvent à environ 1500 $.

Supposons également que cette maison est louée à 1 000 $/mois soit un loyer annuel de 12 000 $

Par ailleurs, les dépenses annuelles s’élèvent à 4965 $, dont :

  • 900 $ de taxe foncière
  • 1248 $ d’assurances
  • 1200 $ de provisions pour les petits travaux et l’inoccupation
  • 1200 $ de frais d’agence
  • 420 $ de commission sur le bail

Le revenu annuel net atteint ainsi 7035 $ sur un an, soit une rentabilité de 10,1 %.

Notons que l’accord fiscal entre la France et les États-Uni


Combien ça coûte d’investir dans l’immobilier aux États-Unis ?
4.5 (90%) 2 votes

Vous aimerez aussi...