Combien coûte une construction de garage ?

Comme pour les autres dépendances, la construction d’un garage correspond à des travaux qu’il faut budgétiser à l’avance. Le coût de cet ouvrage dépend notamment du devis présenté par les artisans et des prix de matériaux sur le marché.

Quels éléments entrent en ligne de compte ?

Établir un devis estimatif pour le financement d’un garage implique de considérer plusieurs motifs de dépenses. Il faudra consacrer une partie du budget à l’acquisition de services d’artisans. Chaque entreprise applique ses tarifs propres selon la nature des travaux pour lesquels elle est sollicitée. Exploitez des ressources comme Le Mag des Travaux pour savoir comment mettre les différentes propositions en concurrence et profiter du meilleur prix. L’étendue et le type de garage commandé – indépendant ou accolé à la maison, en surface ou en sous-sol – influent sur le tenant du devis présenté par les intervenants.

D’autre part, les options de finitions que vous retenez pour cette dépendance vont plus ou moins gonfler son coût. Le type de sol, de porte et de fenêtre prévus, l’isolation et la toiture constituent autant de critères à traduire en dépenses dans le budget prévisionnel. Les prix du marché concernant les matériaux de construction constituent, enfin, un paramètre de taille dans le calcul du coût d’un nouveau garage.

Un coût qui fluctue selon la qualité des matériaux

La réussite d’un projet de garage – rendu esthétique, durabilité, etc. – est largement tributaire du matériau sélectionné pour sa construction. Les matériaux n’étant pas tous sur un pied d’égalité, ils affichent un prix différent. Pour un garage faisant environ 40 m² de surface, le coût de revient va chercher entre 2 500 et 25 000 euros, en fonction du matériau de construction.

Le chiffre minimum de 2 500 euros correspond à un garage en kit et en bois. Si vous faites appel à une entreprise, pour un garage fabriqué dans le même matériau, comptez environ le double. Le parpaing constitue une alternative très intéressante avec ses 70 euros au mètre carré, ce chiffre incluant déjà le doublage isolant. Le hic, c’est qu’il ne conviendra pas à une construction sur un terrain présentant de grandes vicissitudes. Vous serez également limité côté architecture, étant donné le manque de souplesse du matériau. Prévoyez environ 150 euros le mètre carré pour un garage en métal contre 115 euros pour une finition en brique. La toiture, estimée entre 65 et 100 euros le mètre carré, sera naturellement ajoutée à l’entrée matériaux.

À chaque type de garage son prix

Au-delà des matériaux de construction, les artisans du bâtiment considèrent le type de garage qui leur est commandé, pour en fixer le prix. Étant donné la nécessité de procéder à des terrassements préliminaires, un garage enterré va ainsi revenir 2 fois plus cher qu’une infrastructure hors-sol. Les professionnels facturent autour de 850 euros le mètre carré pour ce type de configuration.

Le mètre carré d’un garage semi-enterré est estimé à 700 euros. Cette solution est particulièrement adaptée lorsque le terrain accueillant la structure présente une pente. La création d’un mur de soutènement ainsi que les quelques travaux de terrassement nécessaires expliquent le coût proposé. Avec une fondation autonome ou accolée à la maison, le garage hors-sol est facturé à environ 550 euros le mètre carré.


Combien coûte une construction de garage ?
Noter cet article

Vous aimerez aussi...